Vous êtes ici : Accueil > Actualité > L'incroyable buzz de Free Mobile

Actualité : L'incroyable buzz de Free Mobile

Free encore plus fort qu'Apple ! L'entreprise française, à deux doigts de lancer son offre de téléphonie mobile, entretient le buzz depuis plusieurs semaines. Messages cachés, mamie du Cantal, fausses brochures : le Web s'enflamme et débat encore sur la date de lancement.

Posté le 09/01/2012 à 08h08


Nouvelle facétie ou véritable date de lancement ? Toujours est-il que pour la première fois, un employé de Free s’est exprimé un peu plus précisément sur Free Mobile. Alexandre Archambault, directeur des affaires réglementaires de l’entreprise, a tweeté « Target Acquired #120112 ». Cela voudrait-il dire que Free Mobile sera  lancé le 12 janvier 2012 ? A voir...

Rappelons qu’au 12, Free Mobile devra être forcément lancé, puisque c’est la date limite fixée par l’Arcep pour le démarrage du service. Reste à savoir si Free n’organisera pas une conférence de presse avant... Et pourquoi pas mardi 10, pour faire la nique à Numericable ? En bisbille avec Free pour l’utilisation de l’expression « Révolution du mobile » dans une campagne de publicité, Numericable organise justement sa conférence de rentrée mardi prochain ! Allons, nous ne perdons pas (trop) en conjectures.

Il suffit d'aller sur Twitter pour se rendre compte à quel point Free Mobile fait le buzz. Depuis plusieurs jours, le hashtag #freemobile ne quitte plus les trending topics, grâce à une communication du non-dit savamment orchestrée par Free et largement amplifiée par les internautes eux-mêmes. Et par la concurrence.

 

« La fusée sur le pas de tir »

Le plan de communication en forme de jeu de piste a commencé il y a quelques semaines, juste avant Noël, par l’apparition d’une fusée sur le site mobile.free.fr précédé du seul et unique tweet de Xavier Niel : « The rocket is the launchpad. » Une autre fusée, cette fois en Ascii Art, est apparue il y a quelques jours sur le site live.free.fr, qui diffusera certainement en direct la conférence de presse de lancement.

En creusant, les internautes ont découvert que plusieurs autres pages hébergées par Free cachaient des easter eggs rappelant la métaphore de la fusée, y compris sa page d’accueil : il suffit d’y entrer le fameux Konami Code (haut, haut, bas, bas, gauche, droite, gauche, droite, B, A, B, A, entrée) sur la page d’accueil du FAI pour voir apparaître un drôle de gif animé d’une fusée dans l’espace ! 

 

Mamie du Cantal, en passe de devenir un meme

Free a donc largement coché la case de la crédibilité geek, comme elle avait déjà su le faire au lancement de la Freebox Revolution. Mais, davantage encore que cette chasse au trésor pour nerds, c’est peut-être les propos d’un patron concurrent qui ont mis Free Mobile sur son orbite finale. En début de semaine, Stéphane Richard, le patron d’Orange, répond à nos confrères du Figaro et lance sa désormais fameuse phrase : « La mamie du Cantal n’a pas besoin de la même offre que le geek à Paris. » Autrement dit, Free ne pourra pas lutter contre Orange avec un forfait unique.

En quelques heures, l’expression « mamie du Cantal » va devenir culte sur les réseaux sociaux. Qu’ils critiquent l’aspect un poil méprisant des propos de S. Richard ou qu’ils s’en moquent, les internautes s’emparent de son cas... Jeudi 5 janvier, un blog accompagné d’un message envoyé à de nombreux journalistes indiquait même révéler le tarif de Free Mobile… Après enquête, les internautes ont cependant découvert que ce blog n’avait rien à voir avec l’opérateur, même si ses informations ont été largement reprises dans la presse. L’affaire prend même un tour politique, puisque dans une lettre, relayée par nos confrères de L’Informaticien, le président du conseil général du Cantal et député UMP, Vincent Descoeur, a critiqué le « raccourci caricatural » de S. Richard.

 

La loi des fakes

Le silence de Free autour de ses tarifs et de la date de lancement a engendré un nombre de fausses annonces jamais vu pour un lancement de ce genre depuis l’apparition de l’iPhone début 2007… Entre hier et aujourd’hui, une demi-douzaine de fakes ont circulé sur Twitter. Le dernier indiquait même l’heure et le lieu de la conférence de presse… Mais Free a démenti.

En attendant, avec patience, le dévoilement de cette offre qui pourrait bousculer le marché de la téléphonie mobile, on vous laisse donc avec le fake qui nous a fait le plus rire. Celui de @CanardL, qui propose notamment « 8 heure [sic] de SMS pour 10 € » !

Source : http://www.01net.com/editorial/552542/lincroyable-buzz-de-free-mobile/

Nous contacter par téléphone :
telephone
06 29 23 59 94
05 49 37 87 80
On vous rappelle


Jplayer : Un player MP3 Javascript et CSS personnalisable

Calculer votre pagerank

Url de votre site :


  • PageRank www.editeurscripts.com
  • PageRank www.turfomania.fr
  • PageRank www.banques-en-ligne.fr
  • PageRank www.esfacturesdevis.com
  • PageRank credit en ligne

Restez en contact

Facebook Facebook Twitter Twitter
RSS RSS Version Mobile Version Mobile

Autre service

Dépannage Informatique dans la vienne (86)

Avec notre partenaire Informatique86


Informatique 86